Vive tension à l'installation de Ahmed Aidara ! / iGFM
/

Vive tension à l’installation de Ahmed Aidara !

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Ça a chauffé à la mairie de Guédiawaye ce jeudi. Si Ahmed Aidara a été installé dans le calme, l’installation de son collège municipal n’a pu avoir lieu en temps voulu.

La séance qui se déroulait calmement, a pris une tournure toute autre, lors du vote. À l’appel  d’une certaine Absatou Bâ, l’assistance ne s’est pas accordée sur l’orthographe du nom. La salle glissera petit à petit dans la tension.

«Vous nous montrez sa carte d’identité ou bien elle ne va pas voter» a lâché le maire élu qui lance au préfet: «Monsieur le préfet, je préside la réunion, ce n’est pas à vous de faire ceci ou cela». L’imbroglio s’est installé. Racine Talla et Ahmed Aïdara échangeront des propos aigre-doux.

Les nerfs se calmeront un moment. Mais, la trêve précaire sera vite rompue. Un conseiller municipal déchirera le calme en lançant: «Vous avez utilisé l’argent du contribuable pour payer les gens.» Ahmed Aïdara de saisir la balle au rebond : «Vous êtes des voleurs.»

Devant l’anarchie, l’animateur de Teuss lève la séance. Il s’explique: «Nous n’allons pas trahir la population. Ce qu’elle a dit est clair. Elle a demandé à Benno de quitter pour nous installer. Mais pourquoi trahir la population. Nous n’allons pas quitter cette salle. Et il n’y aura pas de vote. S’il y a vote il y aura holdup. Et ce coup d’Etat nous n’allons pas l’accepter», a déclaré Ahmed Aïdara.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Législatives 2022 : Madiambal, la sale plume de Macky, frappe à nouveau

Article suivant

Ville de Dakar : le clin d’œil de Barth à Soham Wardini

Latest from Actualités