Un régime entre trafics et soif de vengeance

Par Abdou SONKO

3 mins read

C’est sous le magistère de Macky Sall que tous les sénégalais ont assisté au trafic de passeports diplomatiques, de faux billets, à la rédaction de faux rapports pour des contrats sur les ressources du pétrole, à la publication de vrai-faux décrets présidentiels, au trafic drogue impliquant de très hautes personnalités du régime. Aucune des personnes impliquées jusqu’à aujourd’hui n’a fait l’objet d’une sanction si elle est liée à la mouvance présidentielle.

Au même moment, des citoyens au seul prétexte qu’ils sont activistes sont mis en prison pour avoir publié des posts sur les réseaux sociaux accusant des personnes sous la protection du même régime de Macky Sall. Simon, Kilifeu, Baye Niass de Fouta Tampi, Outhmane Diagne , Assane Diouf sont gardés à vue, poursuivis et certains condamnés et pendant ce temps des députés présumés trafiquants de faux passeports et faux billets sont laissés libres, fréquentant les plateaux télés, faisant des déclarations publiques allant même jusqu’à proférer des menaces de plaintes à qui osent les confondre avec leur agissements.

C’est à croire que tout ceci répond à une volonté de durcir davantage la répression contre ceux qui dérangent, ceux qui ont été au cœur des évènements de mars 2021, ceux qui n’ont rien laisser passer, ni toléré le régime face à l’injustice. A croire que la menace « li dou fi amat » prononcé par Macky Sall après les évènements de mars 2021 est entrain d’être mise à exécution au risque de réveiller davantage de radicalités qui conduiront inévitablement à des tensions sociales. A croire que toute cette situation ne répond qu’à un besoin de vengeance.

Pendant ce temps, les oppositions tentent de s’organiser et la coalition Yewwi Askan Wi se renforce avec de nouveaux soutiens et adhésions dans ses rangs. En plus des 20 premiers signataires, 11 autres partis politiques et mouvements ont emprunté la « route vers l’essentiel » en signant la Charte de la Coalition : CDR/Fonk Sa Kaddu (Président Déthie Faye), MRS (Secrétaire général Abdoul Aziz Paye), Alternatives Sénégalaises (Président Oumar Badiane), Le mouvement citoyen La Sagesse (Président Doudou Sow), Pencoo (Président Moussa Tine), Parti Dissoo (Ibnou Sylla), Bess du niakk (Cheikh Oumar Sy), AG Jotna (Me Moussa Diop), Nouvelle Génération (Mamadou Lamine Thiam), Mouvement Démocratique Sénégalais MDSE (Président Macky Gassama), MRDP Mouvement Pour le Rassemblement Démocratique et le Progrès (Président Mouhamadou Lamine NDIAYE).

Unie et engagée, la Coalition finira par convaincre et d’autres responsables et pas des moindres finiront par toquer à la porte.

Ensemble Nous sommes Forts.

Abdou Sonko

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Sommet et contre-sommets Afrique-France : quels regards pour les nouvelles générations ?

Latest from Clins d'Oeil