Combat Balla Gaye 2 et Eumeu Sène / Youtube
///

Troisième vague : Faut-il interdire les concerts et combats de lutte ?

Par Mike

1 min read

Mais en faisant focus sur la fête de la Tabaski nos autorités ont-elles sciemment occulté les événements culturels qui se préparent ce week-end et ceux qui suivent dans la Capitale. Et dès demain, avec le concert de l’artiste franco-camerounais Tayc, de son vrai nom Julien Bouadjie à partir de 19H00 à l’Esplanade du Grand Théâtre. Un concert qui risque de regrouper du monde malgré le contexte économique chargé. En effet, les billets pourtant vendus entre – 10.000F et 100.000F (VIP Prestige) sont quasiment introuvables sur le marché. Ce qui augure une ruée des jeunes personnes vers cet événement. Nos autorités auront-elles la poigne nécessaire pour interdire cette manifestation ?

Du côté des organisateurs l’heure n’est pas à la démobilisation. Un des membres de l’organisation que nous avons joint au téléphone, sur la défensive dès que nous avons abordé la question, nous assure « que les mesures seront prises pour respecter les gestes barrières ». « Nous sommes des responsables » a-t-elle lâché. Sur le nombre de personnes attendues elle nous a envoyé balader nous indiquant que les tickets n’ont pas été tous vendus.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Tabaski 2021 : 450 prisonniers graciés par le Président Macky Sall…

Article suivant

Saturation des structures sanitaires : Deux CTE ouverts à Abass Ndao et à l’hôpital de Pikine

Latest from Actualités