Sonko-Emballo : Adji Sarr au menu de la rencontre / Pulse Sénégal

Sonko-Emballo : Adji Sarr au menu de la rencontre

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Le Quotidien est formel : au menu de la rencontre à Dakar entre Ousmane Sonko et le président de Guinée-Bissau, Umaru Cissoko Emballo, il y avait «les questions de politique intérieure bissau-guinéenne», mais aussi «la situation personnelle du leader de Yewwi Askan Wi (YAW)».

Et à propos de ce dernier point, le journal du groupe Avenir communication rapporte qu’«il s’agissait, concrètement, d’obtenir le soutien de Emballo pour faire avancer son dossier auprès de Macky Sall, à charge pour lui de faciliter les choses à son interlocuteur du côté de Bissau». Sachant que, souligne la même source, «il est de notoriété publique que Ousmane Sonko est très lié à l’opposant Domingos Simoes Pereira, président du PAIGC, et de facto chef de l’opposition bissau-guinéenne».

Le Quotidien affirme que Sonko demande précisément à Emballo de passer par Macky Sall pour lui permettre d’obtenir un non-lieu dans l’affaire de la plainte de Adji Sarr, la masseuse qui l’accuse de viols et menaces de mort.

Dans sa requête au sujet de cette affaire, le leader de Pastef aurait intégré Khady Ndiaye, la patronne de l’institut Sweet Beauty, où se seraient déroulés les faits de viols présumés.

Sonko voudrait en outre, selon toujours Le Quotidien, obtenir la libération de tous les membres de son parti placés en ce moment en détention.

En contrepartie, indique le journal, le maire de Ziguinchor se serait engagé à convaincre Domingos Simoes Pereira d’apaiser la tension politique en Guinée-Bissau, voire de s’exiler au Portugal ou dans un autre pays de son choix.

Emballo aurait «religieusement écouté son interlocuteur», mais n’aurait pris aucun engagement allant dans le sens souhaité par ce dernier. Ce qui fait dire au journal Le Quotidien que la demande de Sonko a peu de chance d’être satisfaite.

D’autant que Domingos Simoes Pereira n’a pas goûté l’initiative prise par son ami sans son accord préalable. Il refuserait de le prendre au téléphone depuis lors.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Abdoul Mbaye sur la division de l’opposition : «Réglons nos comptes après le 31 juillet»

Article suivant

Affaire «Force spéciale» : comment Amy Dia a rejoint Ousmane Sonko

Latest from Actualités