//

Rupture de Gaz anesthésiques dans les hôpitaux : Les Médecins alertent, la PNA dément…

Par Mike

1 min read

L’information est du docteur Souleymane Maïga qui témoigne : « Ce lundi, à Abass Ndao, tous les patients que je devais opérer ont été renvoyés faute de gaz anesthésique. A l’hôpital de Fann, au service Orl, on a fermé la deuxième salle faute de gaz anesthésique. On se débrouille avec le sevoflurane qui est périmé de surcroît pour opérer les urgences. C’est cela la vérité », a dit alarmiste Dr Souleymane Maïga.

A travers un post sur la page Facebook des médecins du Sénégal, Dr Maïga laisse suinter toute son impuissance et ses inquiétudes sur les risques réels de pertes en vie humaines. “Au Sénégal, pourquoi ne parle-t-on pas de la rupture des produits qui font dormir les maladies -lors des opérations au bloc opératoire ? Donc, on attend de vivre le pire pour venir jouer aux sapeurs-pompiers. Les malades sont entrés dans une colère à cause de ces renvois systématiques”, fulmine Dr Maïga.

La Pharmacie nationale d’approvisionnement a démenti ces informations : « Il faut dire la vérité aux Sénégalais. Ces produits sont bien disponibles à la Pna. Si l’information n’a pas été reportée à votre niveau, ce n’est pas notre faute », tente de rassurer Yathé Nara Ndoye, membre de la cellule de communication de la Pna.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Ce qu'il faut retenir du Sommet des économies africaines

Article suivant

Le capitaine Touré muté à la réserve de commandement

Latest from Actualités