René Capin Bassène : «Si je suis condamné, je vais me suicider» / Kewoulo

René Capin Bassène : «Si je suis condamné, je vais me suicider»

Par Babacar Mbaye

1 min read

Le procès de la tuerie de Boffa-Bayotte suit son cours au niveau de la Chambre criminelle de Ziguinchor.

Le journaliste René Capin Bassène est passé à la barre hier, jeudi, pour la deuxième fois. Il est accusé d’avoir planifié le carnage survenu le 6 février 2018 et qui a fait 14 morts.

L’accusé maintient qu’il n’est lié ni de près ni de loin à la tuerie. Selon Libération de ce vendredi, il a menacé les juges de mettre un terme à sa vie s’il est reconnu coupable.

«Au moment du drame, rembobine René Capin Bassène, j’étais au stade. J’ai toujours clamé mon innocence. Si je suis condamné, je vais me suicider.»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Lasers contre Egypte : Saer Seck répond au journal L’Equipe

Article suivant

Affaire Miss Sénégal : Amina Badiane dans le viseur des enquêteurs

Latest from Actualités