Professeur Moussa Seydi, Chef du Service des Maladies infectieuses de l'hôpital Fann ©Afrik
/

Pr Moussa Seydi explique la baisse de la pandémie au Sénégal : La vaccination des personnes âgées et le début de la chaleur ont impacté les contaminations

Par Mike

1 min read

Le chef du Service des maladies infectieuses de Fann a donné les raisons de la baisse du Covid-19 dans notre pays dans le journal Marianne. « On observe une baisse constante du nombre de nouveaux cas, du nombre cas graves ainsi que des décès. À l’hôpital Fann, où nous recevons le plus grand nombre de cas sévères, seule la moitié des lits réservés au Covid sont occupés. Comment l’expliquer ? C’est multifactoriel. D’après moi il y a des facteurs que l’on peut qualifier de certains, d’autres de probables et d’autres encore qui restent inconnus. D’abord, il est certain que le confinement, même s’il n’est pas très strict au Sénégal, ainsi que le début de la vaccination ont contribué à cette baisse. Nous avons vacciné en priorité les sujets les plus à risque, les personnes âgées et les personnes avec des comorbidités. Plus de 60 % des cas sont recensés à Dakar et à Thiès et c’est là où l’on vaccine. Aussi, probablement, que le facteur climatique joue dans cette baisse. Avec le froid qui s’en va et on constate que le nombre de cas diminue. Mais rien n’est sûr quant à cette théorie. C’est simplement une possibilité, peut-être conjuguée à autre chose », estime Pr Seydi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Les diplômés non-voyants réclament leur part des emplois promis aux jeunes par le président Macky Sall

Article suivant

Le juge Mamadou Seck hérite encore d’un brûlant dossier : l’affaire des médicaments saisis à la Patte d’Oie atterrit au 8ème cabinet

Latest from Actualités