Madiambal Diagne obtient l'autorisation du ministre de la Justice / senegal7.com
/

Plainte contre Teliko : Madiambal Diagne obtient l’autorisation du ministre de la Justice

Par Babacar Mbaye

2 mins read
Madiambal Diagne a été condamné pour avoir diffamé Souleymane Téliko. Le journaliste vient d’obtenir l’autorisation du ministre de la Justice pour, à son tour, poursuivre le magistrat pour le délit.
 
Le ministre de la Justice, Me Malick Sall, a donné son autorisation pour l’ouverture de poursuites contre le juge Souleymane Téliko. Le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) fait l’objet d’une plainte pour diffamation du journaliste Madiambal Diagne, président du groupe Avenir communication.
 
D’après des informations de Seneweb, le Garde des Sceaux a adressé au procureur général près la Cour suprême une lettre dans laquelle il donne son autorisation pour le traitement de la plainte contre Téliko. Le ministre, informent nos sources, a joint à sa correspondance la lettre plainte de Madiambal Diagne et la demande d’autorisation de poursuites pénales qui l’accompagne.
 
Me Malick Tall a pris cette décision en invoquant l’article 25 de la loi organique 2017-10 du 17 janvier 2017 portant Statut des magistrats. Celui-ci stipule que ces derniers ne peuvent être poursuivis que sur autorisation du ministre de la Justice.
 
Inversion des rôles
 
Le patron du groupe Avenir communication reproche à Téliko d’avoir porté atteinte à son honneur en déclarant qu’il a une affaire de viol sur le dos. Le président de l’UMS avait fait cette affirmation le 3 juin, au cours du procès qui l’opposait au journaliste.
 
Le magistrat poursuivait le journaliste pour diffamation. Il lui reprochait d’avoir déclaré sur le plateau du Grand Jury de la RFM que le juge avait indûment touché des frais de mission dans le cadre de l’affaire Hissène Habré.
 
Le tribunal rendra son verdict deux semaines plus tard. Il a condamné Madiambal Diagne à trois mois de prison ferme, à payer une amende de 500 000 francs CFA et à verser au plaignant 5 millions de francs CFA de dommages et intérêts.
 
Les deux hommes devraient se croiser une nouvelle fois au tribunal. Mais, le cas échéant, les rôles seront cette fois-ci inversés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Accusation de viol: Le fils de Cheikh Yérim Seck sous mandat de dépôt

Article suivant

Son fils placé sous mandat de dépôt : Cheikh Yérim Seck réagit

Latest from Actualités