Pêche illicite : 26 millions de tonnes de poissons perdus par an / CENOZO

Pêche illicite : 26 millions de tonnes de poissons perdus par an

Par Babacar Mbaye

1 min read

A l’échelle mondiale, la pêche Illicite non déclarée et non réglementée (Inn) est responsable de captures annuelles allant jusqu’à 26 millions de tonnes de poissons d’une valeur pouvant atteindre 23 milliards de dollars, environ 11 500 milliards de francs Cfa.

Pour contrer cette pratique irrégulière aux conséquences majeures et multiples, les Etats-parties de l’Accord Psma sont en conclave à Dakar depuis hier pour cinq jours.

Cette mauvaise pratique constitue, selon l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (Fao), une menace majeure non seulement pour la durabilité des ressources halieutiques, mais aussi pour les écosystèmes marins en général.

En 2020, souligne la Fao, 13% des captures marines mondiales provenaient des zones de pêche entourant le continent africain et le Proche-Orient, ainsi que la mer Méditerranée.

Ces mêmes zones de pêche représentaient entre 35 et 63% des stocks pêchés à des niveaux non durables. Tout obstacle qui entrave notre objectif de pêche durable, tant aux niveaux national, régional que mondial, doit être résolument levé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Journalistes, religieux et syndicalistes impliqués dans la lutte contre les violences en milieu scolaire

Article suivant

Le ministre Mansour Faye annonce la date de livraison du BRT

Latest from Actualités