Nianing : Comment M. Thiaré a poignardé son bébé de 14 mois / iGFM

Nianing : Comment M. Thiaré a poignardé son bébé de 14 mois

Par Babacar Mbaye

3 mins read

Marié et mère de 3 enfants, M. Thiaré a comparu pour avoir poignants à mort son troisième enfant qui est un bébé de 14 mois relatent nos confrères de l’Observateur.

Les faits se sont déroulés à Nianing (Mbour) en novembre 2015. Le jour des faits, la dame a attendu que son époux A. Dièye sorte du domicile pour commettre son acte. Alors que ce dernier était parti acheter du pain, son épouse M. Thiaré en a profité pour attenter à la vie de leur bébé âgé seulement de 1 an et 2 mois. Seule avec ses deux enfants, la femme a fermé la porte du bâtiment. Avec deux couteaux, elle déshabille son bébé Ibrahima et le poignarde à mort dans son lit. M. Thiaré a administré 7 coups de couteau à son bébé sous le regard impuissant de son autre enfant Mouhamed, âgé à peine de 3 ans. 
 

A son retour à la maison, l’époux a constaté que la porte était verrouillée. Il a ensuite mis sa main derrière pour enlever le crochet afin de pouvoir entrer. Sur place, son fils Mouhamed a couru vers lui pour lui indiquer la direction à prendre, comme pour dénoncer l’acte de sa mère. Suivant son fils jusque dans la chambre, A. Dièye a vu son épouse dans une situation étrange. Dans leur lit, il a vu bébé Ibrahima dans une mare de sang, deux couteaux à côté de son corps. Choqué, l’homme a demandé à son épouse ce qu’il s’était passé. Sans piper mot, M. Thiaré tente de se suicider, mais son époux parvient à la maîtriser.
 

Alertés, les limiers ont effectué une descente sur les lieux du crime. Après constatation des faits, ils ont procédé à l’arrestation de la mise en cause. Poursuivie pour assassinat, M. Thiaré est placée sous mandat de dépôt. Après 7 ans de détention préventive, elle est jugée hier lundi par la Chambre criminelle du Tribunal de Thiès. A la barre, la prévenue évoque des ‘’esprits maléfiques’’. L’affaire est mise en délibéré pour être vidée le 14 novembre 2022.
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Autopsie de François Mancabou : les précisions du président de l’Ordre des médecins

Article suivant

Pourquoi Ousmane Sonko a bien eu raison de jeter le micro de la RTS (Malang TOURE)

Latest from Actualités