Mohamed Salah și Sadio Mane (Egypt - Senegal) Crédit : Eurosport
/

Mondial 2022 – Comme en finale de la CAN, le Sénégal frustre l’Egypte et file au Mondial

Par Babacar Mbaye

4 mins read

Tout frais champion d’Afrique, le Sénégal a décroché sa qualification pour la Coupe du monde 2022 en sortant l’Egypte. Après leur défaite à l’aller (1-0), les Sénégalais ont arraché la prolongation grâce à un but de Boulaye Dia avant de faire la différence aux tirs au but (3 t.a.b à 1). Comme à la CAN, l’Egypte sort frustrée de son duel face au Sénégal.

A ce rythme, Sadio Mané risque de se faire rapidement ériger une statue ! Au terme d’une rencontre animée dans son nouveau stade flambant neuf de Diamniadio, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du Monde au Qatar après un succès durement acquis face à l’Égypte (1-0 après prolongation, 3-1 aux tirs au but). Et en effet, c’est l’attaquant de Liverpool qui a qualifié les Lions du Sénégal pour la 3e Coupe du Monde de leur histoire, en inscrivant le tir au but fatidique, comme lors de la finale de la dernière CAN. Avec trois tirs aux buts ratés et une multitude de blessés avant et pendant le match, les Pharaons de Mohamed Salah sont passés à côté de leur rencontre.

BOULAYE DIA A ÉLECTRISÉ DIAMNIADIO D’ENTRÉE

Après la défaite d’il y a quelques jours au Caire, les joueurs d’Aliou Cissé savaient qu’il fallait emballer la rencontre d’emblée. Pour leur premier match au stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, les Lions du Sénégal n’ont pas perdu de temps. Sur le premier coup franc du match, Boulaye Dia a profité d’interventions approximatives de la défense égyptienne pour ouvrir le score de près (1-0, 3e). Dans une première période où les Pharaons ont été totalement étouffés, les coéquipiers de Sadio Mané se sont contentés de gérer leur avantage sans difficulté, devant 50 000 spectateurs acquis à leur cause alors que les Égyptiens ont multiplié les blessés et les passes ratées dans une ferveur étouffante (Ramy Rabia et Omar Gaber ont dû être remplacés avant la pause).

ENCORE UNE FOIS, SADIO MANÉ N’A PAS TREMBLÉ

Alors que Zizo, à peine entré en jeu, a donné des sueurs froides au peuple sénégalais (72e, 76e) et que le défenseur central Pape Abou Cissé a vu un solide Mohamed El Shenawy lui enlever la qualification par deux fois (94e, 103e), ce sont les tirs aux buts qui ont départagé les deux équipes. Comme le 6 février dernier à Yaoundé, lors de la finale de la 33e Coupe d’Afrique des Nations. Et alors que ce mardi soir, Mohamed Salah, qui n’avait pu tirer la dernière fois, a envoyé son tir largement au-dessus de la transversale d’Édouard Mendy, Sadio Mané a inscrit le tir au but vainqueur d’un clinique frappe du droit plein centre. Grâce à Mané, les Lions sénégalais triomphent une nouvelle fois des Pharaons égyptiens. Le peuple sénégalais va pouvoir fêter sa 3e qualification pour une Coupe du Monde et prolonger la liesse du premier sacre continental de ses héros, survenu il y a quelques semaines.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Mondial 2022 – Sénégal "Aller au Qatar au nom de l'Afrique"

Article suivant

Carlos Queiroz quitte le banc de l'Egypte après son élimination

Latest from Actualités