Des soldats sénégalais de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies au Mali) patrouillent dans les rues de Gao, le 24 juillet 2019. SOULEYMANE AG ANARA / AFP
/

Mauritanie : une enquête ouverte sur la disparition des civils au Mali

Par Babacar Mbaye

1 min read

Bamako et son voisin ont convenu samedi d’élucider ensemble la disparition de plusieurs Mauritaniens sur le territoire malien, qui a provoqué la crispation de Nouakchott.

Les deux pays se sont entendus sur la création d’une mission conjointe chargée d’établir les faits, qui entamera son travail dans les meilleurs délais indique un communiqué commun publié à l’issue d’une visite de deux jours de la délégation malienne.

Les faits survenus les 5 et 6 mars dans la localité malienne d’El-Attaye avec la disparition de citoyens Mauritaniens demeurent obscurs. En janvier, déjà, sept Mauritaniens avaient été tués dans le secteur.

La délégation mauritanienne a souligné que des Mauritaniens étaient « victimes sur le territoire malien d’assassinats et d’exactions tragiques inacceptables. La partie malienne a exprimé ses « profonds regrets ».

S’exprimant devant la presse, le chef de la diplomatie malienne a insisté sur le sérieux avec lequel Bamako prenait ces affaires. Il a dit comprendre l’émoi suscité en Mauritanie, et affirmé la volonté du Mali que les milliers de Mauritaniens sur son sol puissent vivre en paix.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Ousmane Sonko – Adji Sarr : deux stratégies de communication, différents résultats

Article suivant

Passeport diplomatique de Sonko: le ministère des affaires étrangères réagit

Latest from Actualités