Les demi-finales aller de la Ligue Europa ont livré leur verdict ce jeudi, alors que Manchester United et Arsenal étaient sur le pont. / dailyadvent.com
/

Manchester United en force, Arsenal chute en Espagne

Par Babacar Mbaye

3 mins read

Les demi-finales aller de la Ligue Europa ont livré leur verdict ce jeudi, alors que Manchester United et Arsenal étaient sur le pont.

Les clubs anglais à l’assaut de la Coupe d’Europe ! Les formations de Sa Majesté comptent deux représentants en demi-finales aussi bien en Ligue des Champions, qu’en Ligue Europa cette saison et c’est cette deuxième catégorie qui nous intéresse ici. 

Mais être omniprésent en demis ne garantit pas la victoire finale et la Roma, comme Villarreal, ne comptaient pas faire de la figuration ce jeudi soir. 

Les Lupi, pour commencer, concédaient l’ouverture du score très tôt à Old Trafford avec un piqué signé Bruno Fernandes au-dessus de Pau Lopez.

Mais les Giallorossi allaient très vite réagir. Un centre taclé de Karsdrop était dévié par le bras de Paul Pogba et Pellegrini égalisait depuis le point de pénalty face à David De Gea.

La Roma, largement dominée dans l’entame de match, recollait donc de manière inespérée, mais perdait son gardien Pau Lopez sur blessure, remplacé par Antonio Mirante, alors que Veretout aussi s’était blessé en début de match.

Mais la Roma allait trouver la force pour prendre l’avantage à la demi-heure de jeu. Pellegrini centrait fort devant le but pour la reprise de Dzeko, l’ancien joueur de Manchester City !

United allait recoller dans le second acte par Cavani, qui reprenait d’un plat du pied droit un ballon de Fernandes suite à un contre. Cavani s’offrait d’ailleurs un doublé peu après l’heure de jeu en profitant d’un tir de Wan-Bissaka mal repoussé par Mirante. 3-2, puis 4-2, Bruno Fernandes enfonçant le clou sur penalty. Pogba et Greenwood allaient ensuite enterrer la Roma à un quart d’heure de la fin.

6-2, score final, sublime rencontre à Old Trafford.

Unai Emery, la revanche

Dans l’autre demi-finale de la rencontre, Arsenal défiait le Villarreal d’un certain Unai Emery. Des retrouvailles donc. Reste à savoir en faveur de qui elles allaient tourner… On a eu très vite un indice avec une ouverture du score des locaux dès la 5e minute.

Foyth décalait Chukwueze à proximité de la surface qui servait Trigueros dont la frappe rasante faisait mouche. Et le sous-marin jaune torpillait encore les Gunners après 30 minutes de jeu. Cette fois, c’est le vétéran Raul Albiol qui frappait. L’ancien défenseur du Real Madrid réuississait une reprise du plat du pied droit suite à un corner de Gerard Moreno.

Arsenal allait souffrir en seconde période avec l’expulsion de  Ceballos, qui avait marché sur Parejo. Arsenal allait néanmoins réduire la marque sur un penalty obtenu par Saka et marqué par Pépé. 2-1, score final, c’est toujours ouvert en vue du match retour.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Oumar Guèye : « Ce parrainage est plus que légal... »

Article suivant

Etudes supérieures : Les bacheliers sénégalais orientés depuis la France par un ressortissant mauritanien, alerte le SAES

Latest from Actualités