Mali : veto de la Russie pour enquêter sur le massacre présumé de Moura / Le Devoir
/

Mali : veto de la Russie pour enquêter sur le massacre présumé de Moura

Par Babacar Mbaye

1 min read

La Russie a contré la demande d’enquêtes indépendantes de l’ONU concernant le massacre présumé de Moura au Mali. Plusieurs diplomates ont confirmé le veto de Moscou au Conseil de Sécurité, soutenu par la Chine.

Les deux membres permanents ont justifié leur décision, avançant qu’ils « ne voyaient pas la nécessité » de la requête, jugée « prématurée ». Le texte, proposé par la France, demandait des « enquêtes approfondies pour établir les faits, trouver les responsables de ces violations et exactions et les traduire en justice ».

Selon le rapport de l’ONG Human Rights Watchdes soldats maliens avec l’aide de combattants étrangers auraient exécutés 300 civils entre le 27 et le 31 mars à Moura.

Les autorités maliennes ont démenti, annonçant avoir « neutralisé » plusieurs centaines de djihadistes dans la localité. Mais selon un diplomate, une enquête aurait été ouverte par le Mali.

Vendredi, la Russie a félicité le Mali pour sa lutte contre le terrorisme, et qualifié de « désinformation » les suppositions de massacres de civils.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Locales, Parrainage, législatives : entre invectives, applaudissements et émotions, le Parti Socialiste (PS) dans tous ses états.

Article suivant

Résultats présidentielle 2022 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés, ce qu'il faut retenir du premier tour

Latest from Actualités