Le colonel-major Ismaël Wagué, le 19 août à Bamako. AP / lemonde.fr
/

Mali : La junte promet un président de transition « civil ou militaire »

Par Babacar Mbaye

1 min read

La junte qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta va mettre en place « un président de transition », qui sera « un civil ou un militaire ».

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole de la junte, le colonel major Ismaël Wague. Il a également justifié l’intervention des militaires par l’existence d’un « blocage au niveau du pays » et réfuté tout lien avec la contestation menée par les partis d’opposition

Pour Issa Kaou Djim, du Mouvement du 5 juin, le plus dur est à venir.

« Je pense que le plus dur commence maintenant. Il s’agit de rassembler tout le monde. Comme je l’ai toujours dit, il n’y a pas de gagnants et de perdants, nous sommes tous Maliens, donc pour nous… Même ceux qui étaient avec IBK, s’ils n’ont pas de sang sur les mains, s’ils ne sont pas impliqués dans des détournements de fonds publics ».

Au pouvoir depuis 2013, le président malien faisait face à la colère de la rue depuis le mois de mars. Il a été arrêté par des militaires putschistes avec son Premier ministre Boubou Cissé et d’autres responsables civils et militaires. Tous étaient toujours détenus jeudi à la mi-journée.

cmbayebabacar128@gmail.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Mali : La CEDEAO réclame le « rétablissement » du président Keita

Article suivant

Côte d’ivoire : manifestation des femmes de l’opposition

Latest from Afrique