Le maire de Mermoz Sacré-Cœur Barthelemy Dias et l'ancien maire de Dakar Khalifa Sall / alertesn.com
/

Mairie de Dakar : Barth est-il la candidature de substitution de Khalifa Sall ?

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Le maire de Mermoz Sacré-Cœur Barthelemy Dias continue de chauffer dans les chaumières relativement aux enjeux politiques en prélude aux prochaines élections locales du 23 janvier 2022.Stratégie ou realpolitik, Barth brouille les pistes et installe la polémique entre lui et son mentor, Khalifa Sall.

Le mutisme du leader de Manko Taxawu Dakar, Khalifa Sall, sur l’ambition de son compagnon Barthélémy Dias de briguer la mairie de Dakar lors des prochaines locales, suscite une vive polémique au sein de l’opinion.

Ceci en dépit du démenti de la représentante de Manko Taxawu Dakar au sein du comité du Dialogue politique relativement à d’éventuelles divergences politiques entre les deux hommes.

Justement, ce supposé divorce entre les deux anciens socialistes n’a pas encore été manifesté publiquement par l’un ou l’autre des deux hommes… Les analystes, dans leur majorité, trouvent légitime la candidature de Dias-fils pour la mairie de Dakar, même si elle n’est pas encore « bénie » par Khalifa Sall.

Cependant, ils estiment que la candidature annoncée de Barth n’est en réalité qu’un brouillage suspect au profit de Khalifa Sall dont la situation judiciaire peut être un handicap pour sa candidature à la mairie de Dakar.

En attendant l’amnistie réclamée par l’opposition pour Karim Wade et Khalifa Sall, la déclaration de candidature de Barthélémy Dias serait une manière de sauver Taxawu Dakar d’une éventuelle forclusion pour la mairie de Dakar, renseigne le Témoin.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Fatou Bensouda, procureure de la CPI sur la plainte de l’opposition : Les recoupements sont en train d’être faits par la Haye…

Article suivant

Lutte contre l'insécurité : 322 éléments de forces de l'ordre déployés

Latest from Actualités