Les partisans du président français Emmanuel Macron, candidat à sa réélection, réagissent après l'annonce des résultats du second tour de l'élection présidentielle française / LeMonde
/

Macron est réélu et esquive le tremblement de terre politique

Par Babacar Mbaye

9 mins read

Le président français Emmanuel Macron a battu dimanche sa rivale d’extrême droite Marine Le Pen avec une marge confortable, obtenant un second mandat et évitant ce qui aurait été un tremblement de terre politique.

Des acclamations de joie ont éclaté lorsque les résultats sont apparus sur un écran géant au parc du Champ de Mars au pied de la tour Eiffel, où les partisans de Macron ont agité des drapeaux français et européens. Les gens se sont étreints, ont dansé et ont scandé « Macron! ».

Les dirigeants européens ont également salué la nouvelle de la victoire de Macron, pro-Union européenne, et non de l’eurosceptique nationaliste Le Pen.

Les sondeurs prévoyaient que Macron obtiendrait environ 58,5% des voix. Ces estimations sont normalement exactes mais peuvent être affinées au fur et à mesure que les résultats officiels arrivent.

« Je suis très soulagé – cela avait semblé très proche et le populisme était à notre porte », a déclaré Alessandro Paleni, 42 ans, à Reuters lors du rassemblement de Macron. Mais il a souligné que le président était confronté à une tâche difficile compte tenu du nombre de votes accordés à l’extrême droite.

Le Pen, qui à un moment de la campagne n’avait devancé Macron que de quelques points dans les sondages d’opinion, a rapidement admis sa défaite mais a juré de poursuivre le combat, avec des élections législatives imminentes en juin.

« Je n’abandonnerai jamais les Français », a-t-elle lancé aux supporters scandant « Marine ! Marine ! »

Macron peut s’attendre à peu ou pas de délai de grâce après que beaucoup, en particulier à gauche, n’aient voté pour lui qu’à contrecœur pour empêcher l’extrême droite de gagner. Les protestations qui ont entaché une partie de son premier mandat pourraient à nouveau éclater assez rapidement, alors qu’il tente de faire avancer les réformes favorables aux entreprises. 

« Nous ne gâcherons pas la victoire (…) mais le Rassemblement national (de Le Pen) enregistre son plus haut score », a déclaré le ministre de la Santé Olivier Veran sur BFM TV.

« Il y aura une continuité dans la politique gouvernementale parce que le président a été réélu. Mais nous avons aussi entendu le message des Français », a-t-il ajouté, promettant un changement.

La nature du second mandat de Macron sera fortement influencée par le résultat des élections législatives de juin. Le Pen a déclaré qu’elle visait un fort contingent à l’Assemblée tandis que Jean-Luc Melenchon, d’extrême gauche, a déclaré qu’il voulait être Premier ministre, ce qui forcerait Macron à une « cohabitation » maladroite et sujette à l’impasse.

Philippe Lagrue, 63 ans, directeur technique d’un théâtre à Paris, a déclaré plus tôt dans la journée qu’il avait voté pour Macron après avoir voté pour Mélenchon au premier tour.

 

 
 
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Interpellation de trois individus pour transport transfrontalier de fonds : La police sénégalaise ouvre une enquête

Article suivant

Accidents de Tataguine : le bilan s'est aggravé !

Latest from Actualités