/

Lynchage de nervis à l’Ucad : La violence monte d’un cran à l’université Cheikh Anta Diop

Par Mike

1 min read

C’est à croire que la violence est dans les gènes des étudiants. Alors que les enseignants menacent d’écourter l’année pour combattre la violence qu’exercent des étudiants sur certains de leurs collègues, il ne se passe pas un jour sans qu’on ne parle de cas de violence au campus.

Hier, rapporte L’AS, un nervi a été lynché à l’université. C’était vers 11 heures dans la matinée. Alors que les étudiants s’étaient éparpillés dans les restaurants, histoire de manger sans bourse délier, des nervis sont entrés en action pour les en empêcher. Il s’en est suivi, d’après le journal, des échanges de jets de pierres. Les gros bras ont pris la fuite à l’exception d’un seul qui « faisait le gros dos ». Pris à partie par les étudiants qui l’ont malmené, il n’a dû son salut qu’à l’intervention de bonnes volontés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Les premiers mots du capitaine radié

Article suivant

Face au rebond attendu de la pandémie : Macky Sall demande aux populations d’aller se vacciner

Latest from Actualités