Lors d'une conférence de presse, des membres du M5-RFP ont exprimé leur refus de jouer un rôle de second plan / Africanews.com

Le M5-RFP prend ses distances avec la junte

Par Babacar Mbaye

1 min read

Au moment même où la junte qui s’est emparée du pouvoir au Mali, il y a quatre semaines jour pour jour présentait ses plans aux pays de la CEDEAO à Accra, la charte de transition adoptée le 12 septembre est contestée à Bamako.

Lors d’une conférence de presse, des membres du M5-RFP ont exprimé leur refus de jouer un rôle de second plan : « une délégation du CNSP est partie à Accra négocier et discuter le sort du Mali sans y associer le M5-RFP » a expliqué le Dr Choguel Kokala Maiga, président du comité stratégique.

Les dirigeants du M5-RFP se sont démarqués de la charte de transition retenue par la junte, document crucial détaillant l’organisation de cette période transitoire, et ont exprimé le refus de voir la junte « confisquer » le changement.

« Le M5-RFP s’est démarqué du document produit qui ne reflète pas les points de vue et les décisions du peuple malien » a assuré pour sa part Ibrahim Ikassa Maiga, membre du comité stratégique du mouvement.

Le M5 a dénoncé « les intimidations et pratiques antidémocratiques et déloyales » auxquelles ont donné lieu ces concertations.

cmbayebabacar128@gmail.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Mali : Disparition de l'ancien président, Moussa Traoré

Article suivant

Mali : la junte affirme officiellement sa préférence pour une transition « dirigée par un militaire »

Latest from Afrique