La Plateforme Multi-Luttes Doyna exige la libération de Guy Marius Sagna / Pressafrik

La Plateforme Multi-Luttes Doyna exige la libération de Guy Marius Sagna

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Les organisations citoyennes, membres de la Plateforme Multi-Luttes Doyna exigent la libération immédiate et sans condition de Guy Marius Sagna dont le verdict de son procès est attendu demain (jeudi), à Dakar. Les membres de ladite organisation s’exprimaient ce mercredi, en conférence de presse.  

Nous, organisations citoyennes membres de Plateforme Multi-Luttes Doyna, affectées par la séquestration de notre coordonnateur GMS, dénonçons avec la dernière énergie son emprisonnement arbitraire et demandons sa libération sans condition. Sa place n’est pas en prison. Sa place, c’est bien au côté des populations qui sont victimes de la spoliation foncière, de licenciement arbitraire, de démolition de maisons, de privatisation de forages, de recrutements clientélistes“, a déclaré Mody Diouf, porte-parole de la Plateforme Multi-Luttes Doyna.

Mody Diouf et ses camarades ont indiqué que, Guy Marius Sagna, en plus d’être au service exclusif du peuple sénégalais, est au service du président de la République. “Il porte la voix des Sans Voix et le faisant, il rend un grand service au Président de la République qui doit être informé des difficultés que vivent les populations au quotidien“, a fait savoir M. Diouf.

Guy Marius Sagna est encore une fois derrière les barreaux en attendant d’être édifié sur son sort le 14 octobre prochain. Et si en rendant sa décision le tribunal suit le maître des poursuites dans son réquisitoire, l’activiste risque d’être condamné à 2 ans de prison dont 6 mois ferme et une amende de 200.000 F CFA. Il lui est reproché les délits de diffusion de fausses nouvelles et de jeter le discrédit sur une institution. “La nouvelle devise de la Gendarmerie sénégalaise : déshonneur et parti à la place d’Honneur et Patrie“, avait écrit sur sa page facebook.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Le récit douloureux du père du bébé mort calciné à la clinique de La Madeleine

Article suivant

Agression du Président Ousmane Sonko à Ziguinchor : Communiqué de PASTEF Belgique & Luxembourg

Latest from Actualités