Karim Wade et Macky Sall / sinesaloum.info
/

La Loi sur le Code électoral adopté : Karim et Khalifa encore écartés

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Les articles traitant des personnes ayant fait l’objet de condamnation ont cristallisé les débats. L’opposition a dénoncé une volonté d’écarter des leaders comme Karim Wade et Khalifa Sall.

Le ministre de l’Intérieur a fait savoir qu’aucune modification n’a été apportée aux articles L30 et L31 qui doivent être changés pour devenir dans le projet L29 et L30.

’’Ils n’ont pas connu d’évolution depuis 1992. On a voulu faire croire qu’il y a eu l’introduction d’une nouvelle disposition affectant un mois de sursis ou une nouvelle condamnation’’, a-t-il dit.

Selon lui, aucun article de ce projet de loi ne vise une personne bien identifiée. ’’Aucune loi n’est faite pour viser un tel ou un tel autre’’, a précisé Diome.

Mais là où le bas blesse, c’est que Karim Wade et Khalifa Sall  ont été certes condamnés mais ce qu’on leur reproche ne saurait être imprescriptible.

De surcroit, la modification des dispositions du code électoral corrélée à la modification du codé pénal et du code de procédure pénale devraient les permettre d’être à nouveau réinscris sur les listes électorales.

Mais on a tout comme l’impression  que la charte fondamentale n’est plus de mise pour éclairer les affaires Karim Wade et Khalifa Sall. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est une ferme volonté du pouvoir de Macky Sall de les écarter au nom des intérêts crypto personnel d’une majorité mécanique à l’assemblée nationale. Dommage pour un pays qui se veut émergent et démocratique !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Cheikh Abdou Mbacké : « Macky veut nous imposer Abdoulaye Daouda Diallo »

Article suivant

Culture : Le nouvel album d’Omar Péne piraté

Latest from Actualités