Hôpital Ziguinchor : 4 bébés meurent sans assistance, les sages-femmes étaient sur WhatsApp / Teranga News

Hôpital Ziguinchor : 4 bébés meurent sans assistance, les sages-femmes étaient sur WhatsApp

Par Babacar Mbaye

1 min read

Une affaire similaire à celle d’Astou Sokhna éclabousse l’hôpital de Ziguinchor.

Mais cette fois-ci elle concerne quatre bébés décédés sans assistance médicale. L’affaire remonte en septembre 2020.

Mariama Magui Diémé raconte le drame de sa vie à propos de ses quatre bébés qui sont morts un à un, le même jour, sans assistance médicale.

Le 24 septembre 2020, mes quatre enfants sont morts un à un à l’hôpital de Ziguinchor. Je n’ai même pas eu droit à un masta », raconte-t-elle, dans des propos repris par Libération.

Elle ajoute, dépitée : « je suis restée dehors de 9h jusqu’à 19h, sans assistance. Les deux sages-femmes qui étaient de garde étaient sur WhatsApp. »

« Au bloc, le même docteur qui m’avait très mal parlé nous a dit qu’il ne pouvait rien faire pour moi parce qu’l doit aller manger », relate-t-elle.

Lors de son évacuation dans une clinique privée pour échographie, l’hôpital ne disposant pas d’ambulance à ce moment précis, elle a été transportée dans une voiture qui acheminait du pain.

L’un des bébés est mort-né. Les trois autres sont décédés un à un, vers 19h sous les yeux impuissants de son mari.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Rupture kérosène : La réaction de Air Sénégal

Article suivant

Angleterre: facile contre Manchester United, Liverpool repasse en tête

Latest from Actualités