Flambée des ententes directes : ce qui préoccupe le FMI / iGFM

Flambée des ententes directes : ce qui préoccupe le FMI

Par Babacar Mbaye

1 min read

Rien qu’en 2021, le gouvernement du Sénégal a passé 728 milliards de francs Cfa de la commande publique sans grande mise en concurrence. Ce sont, soit des marchés passé soit par entente directe, soit des offres spontanées. Ce qui n’est pas pour rassurer le Fonds monétaire international (Fmi)

«La proportion de contrats de marchés publics conclus sans mise en concurrence a continué de dépasser le plafond du programme», a souligné M. Edward Gemayel à l’issue de la dernière mission de revue avec les autorités sénégalaises.

Dans son communiqué de presse, il souligne «l’importance de limiter le recours à une telle pratique pour garantir un meilleur rapport qualité-prix dans les dépenses publiques.»

L’institution de Bretton Woods a, tout de même,  fait état de l’engagement des autorités à revoir le code des marchés publics afin de réduire le nombre de contrats de marchés publics conclus sans mise en concurrence.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Pikine : Pourquoi la mère de Khassimou Bâ a été arrêtée

Article suivant

Salaires des fonctionnaires : Abdoulaye Daouda Diallo au front

Latest from Actualités