Du nouveau dans l’affaire Anta Ndiaye / Kewoulo

Du nouveau dans l’affaire Anta Ndiaye

Par Babacar Mbaye

1 min read

Du neuf dans le meurtre de la petite Anta Ndiaye retrouvé morte dans un bâtiment en chantier à Bargny.

Selon des sources judiciaires reprises par Le Soleil, l’on s’achemine vers l’ouverture d’une information judiciaire.

Le dossier sera donc transmis au juge d’instruction.

Déférés au parquet vendredi dernier, les deux présumés meurtriers Mamadou Bâ alias « Memeu » et Th. Mboup ont fait l’objet d’un retour de parquet.

Ils doivent, à nouveau, faire face au procureur ce mardi. Ils sont poursuivis pour meurtre et complicité de ce chef d’accusation.

Il ressort de l’audition de Th. Mboup qu’ils ont tué la petite Anta qui les a surpris en pleins ébats sexuels pour ne pas être dénoncés.

Memeu s’est agrippé sur la petite en l’étranglant, confie-t-elle. Th. Mboup a ajouté qu’elle a aidé son petit ami  à étrangler la victime.

Elle tenait à son petit ami les jambes d’Anta Ndiaye et la frappait pendant que Memeu l’étranglait.

Selon les conclusions de l’autopsie, la petite Anta est décédée à la suite d’une asphyxie mécanique par étranglement associé à des lésions de coups et blessures par objet contondant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Tivaouane Peul : une femme retrouvée morte et ligotée

Article suivant

La Cmu n’a pas atteint ses objectifs

Latest from Actualités