Dr Ousmane Badiane coordonnateur du Programme élargi de vaccination / LeQuotidien.sn
//

Docteur Ousseynou Badiane coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev) : « Il y a une forte demande de vaccination alors que nous n’avons pas de vaccins pour satisfaire la demande »

Par Mike

1 min read

Effectivement, il y a une tension dans les vaccins. Il n’y a plus de vaccin Astrazeneca dans le pays. C’est pourquoi nous avons remobilisé les secondes doses de Sinopharm pour vacciner tout le monde parce que d’ici quelques jours, nous allons recevoir des vaccins Sinopharm et Johnson & Johnson pour pouvoir continuer à vacciner. En attendant l’arrivée des doses d’AstraZeneca d’ici la fin du mois pour pouvoir donner la deuxième dose à ceux qui avaient pris ce vaccin”, a-t-il fait savoir.

Dans les colonnes de  “Source A” Docteur Ousseynou Badiane révèle , “Les vrais problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie vaccinale c’est la disponibilité des vaccins. Il y a une forte demande de vaccination alors que nous n’avons pas de vaccins pour satisfaire la demande. Au début, il y avait des vaccins et les gens hésitaient à se faire vacciner. Actuellement, c’est des gens qui veulent se faire vacciner au moment où il n’y a plus de vaccins”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Insécurité : Les dakarois traumatisés par les nouvelles formes d’agressions

Article suivant

Le danois Kurt Westergaard, l’initiateur des caricatures du Prophète Mouhamed (PSL), est décédé

Latest from Actualités