“Ce rejet est une étape de plus vers la légalisation de l’homosexualité au Sénégal” / Senego

“Ce rejet est une étape de plus vers la légalisation de l’homosexualité au Sénégal”

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Ce rejet par le groupe parlementaire BBY de la proposition de loi visant à criminaliser l’homosexualité au Sénégal fera certainement réagir nos guides religieux qui sont conscients de leurs responsabilités, et dont la principale mission est de défendre les valeurs de l’islam dans notre pays.

Pour avoir signé le document introductif de cette proposition, ils vont sans doute se prononcer officiellement et par voie de presse, pour fustiger l’attitude de ces députés sensés représenter le peuple, et qui démontrent à travers ce rejet, qu’ils ne sont pas là pour servir les intérêts des Sénégalais, mais pour certains parmi eux, ceux des lobbies homosexuels et franc-maçon.

Ces lobbies qui s’emploient à tout instant, à travers leurs actions, à vouloir détruire nos valeurs religieuses, notamment celles de l’islam. Des valeurs pour lesquelles Serigne Touba , Seydi Haadj Maalick Sy, Maame Limaamolaay, Maam Khalifa Niasse, Mawlaanaa Seydi Haadj Ibrahima Niass, et tant d’autres saints et guides religieux de ce pays, ( Qu’ils soient tous accueillis au meilleur des paradis) , se sont consacrés toute leur vie durant , à cultiver et à enseigner les préceptes de l’islam.

Il ne fait aucun doute , que dès l’annonce d’un tel rejet, El Haadj Abdoul Aziz Sy Dabbaakh (Qu’Allah swt l’accueille dans le meilleur des paradis) aurait appelé à la Zawia Seydi Haadj Maalick Sy, pour dénoncer courageusement cette offense à l’islam de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.

Comme il l’avait fait lors de la proposition de loi sur le code de la famille, en compagnie de Thierno Seydou Noorou Tall, Serigne Cheikh Mbacké Gaïdé Fatma, El Haadj Ibrahima Niasse et d’autres guides religieux. Il est à souhaiter vivement que nos guides religieux, en qui nous faisons entière confiance, réagissent, à l’instar de leurs prédécesseurs, pour faire face à cet affront qui leur a été fait par ces parlementaires.

Ce rejet n’est rien d’autre qu’une étape de plus vers la légalisation de l’homosexualité au Sénégal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Gestion des déchets solides : Le Promoged partage le rapport d’état des lieux sur le secteur

Article suivant

Rejet de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité : Mame Mactar Guèye répond à Aymerou Gningue

Latest from Actualités