Autoroute à péage : Les graves révélations du Dr Abdourahmane Diouf sur les contrats / Emedia

Autoroute à péage : Les graves révélations du Dr Abdourahmane Diouf sur les contrats

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Le gouvernement du Sénégal semble-t-il caché au peuple Sénégalais les contours du contrat de l’autoroute à péage en annonçant son entrée dans le capital de la Secaa, (société chargée de l’exploitation de l’autoroute à péage), à hauteur de 25% pour un montant de 19 milliards F CFA (29 millions d’euros) ? Et pour cause ,Dr Abdourahmane Diouf a déclaré à qui veut l’attendre qu’il « n’y a pas eu de renégociation du contrat de la concession de l’autoroute à péage« . Invité au Grand Débat dans une télé de la place , l’ancien Directeur exécutif du Club des investisseurs Sénégalais (Cis) affirme sans ambages que l’Etat du Sénégal n’a pas dit la vérité aux Sénégalais sur l’affaire du contrat de l’autoroute à péage . Allant plus loin, Dr Abdourahmane Diouf a soutenu que les 25% étaient prévus depuis le contrat initial.

« On nous a vendu une communication fallacieuse sur en affirmant qu’on a renégocié et que le Sénégal détient désormais 25%. C’est faux et vigoureusement inexact, ce n’est pas vrai. Depuis le début, quand ils procédaient à la signature, les 25% étaient réservés pour le Sénégal. Ils n’ont rien renégocié « , a révélé M. Diouf.

Poursuivant, il ajoute : »ils étaient même d’accord que ce pourcentage (25%) allait être réservé au secteur privé Sénégalais. C’est l’APIX et la Présidence de la République qui ont pris la décision de ne pas le réserver au secteur privé. L’État du Sénégal s’est accaparé des 25%. Le plan initial était beaucoup plus généreux »

S’exprimant , Dr Abdourahmane Diouf n’a pas caché son amertume face au « mépris », selon lui envers le secteur privé national.  » S’ils sont généreux, ils doivent donner ces 25% au secteur privé « , a plaidé le président du parti Awalé .

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

AFFAIRE SWEET BEAUTY : Des enregistrements diffusés, Sonko attend toujours sa convocation

Article suivant

Média : Poussé à bout par le Cnra et le Cored, Ahmed Aïdara jette finalement l’éponge ‘’pour convenance personnelle’’

Latest from Actualités