Assemblée Nationale / Amadou Mame Diop un président inconnu, élu dans des conditions ubuesques / RFI

Assemblée Nationale / Amadou Mame Diop un président inconnu, élu dans des conditions ubuesques

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Le président de la 14ème législature a lu son discours d’ouverture et première adresse aux députés en tant que deuxième personnalité de la République sous la protection des forces de l’ordre qui ont été invitées par la présidente de séance pour maintenir l’ordre. Impuissante devant les récriminations et blocages tous azimuts de l’opposition, Aïda Sow Diawara était obligée de faire appel aux gendarmes pour calmer les ardeurs de l’opposition qui avait réussi à bloquer durant des heures le processus du vote du bureau de l’Assemblée nationale.

C’est grâce à la présence des pandores que le vote a démarré en début de soirée. Un vote qui a noté l’abstention des parlementaires des groupes de l’inter-coalition Yewwi-Wallu et d’un non inscrit,  Pape Djibril Fall en l’occurrence. Par contre les deux autres non-inscrits, Pape Diop, qui a rejoint depuis quelques semaines la mouvance présidentielle et Thierno Alassane Sall ont voté. TAS ayant choisi le bulletin blanc.

Amadou Mame Diop est élu dans des conditions jamais vécues à l’Assemblée nationale. Un vote truffé de contestations et de réclamations de la part des parlementaires de l’opposition qui ont « dénoncé » durant des heures la présence de membres du gouvernement, la question des bulletins de vote. L’autre hic, c’est la défection de la tête de liste nationale de Benno Bokk Yaakaar qui, dit-elle, par principe a préféré rentrer chez elle plutôt que de rester pour voter les candidats de l’opposition. Elle s’attendait à être candidate, mais malheureusement, le président Sall a préféré mettre en lice un proche de la famille Faye. Un député sorti du chapeau du président de la République qui n’avait jamais auparavant brillé par ses faits d’armes…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Alerte : Le fleuve Sénégal a débordé à Kounghany

Article suivant

CHEIKH BASS ABDOU KHADRE : « Il y aura forcément manque d’eau pendant le magal, malgré les très gros efforts de l’État »

Latest from Actualités