L’éclairage accablant d’un juriste / iGFM

“Apologie du Viol”: L’éclairage accablant d’un juriste !

Par Babacar Mbaye

3 mins read

Depuis hier jeudi, les propos de la présidente du Comité miss Sénégal scandalisent l’opinion. Beaucoup voient une apologie du viol dans ses propos. Des défenseurs des Droits de l’homme apportent leur éclairage.

Joint au téléphone par la Rédaction d’iGfm, Me Aboubacary Barro a tenu à surligner la gravité de ces propos. Sommes-nous face à une apologie du viol? «Oui si l’on s’en réfère à la définition stricte de l’apologie  d’un crime ou d’un délit, le viol étant un Crime à la faveur de la loi du 10 janvier 2020, l’apologie est définie comme tout discours ou écrit glorifiant et justifiant un acte réprimé par la loi. Ce qui est prévu et puni par l’article 252 du code pénal», explique-t-il.

Et cet article dispose: «Seront punis d’un emprisonnement d’un à trois ans et d’une amende de 20.000 à 60.000, ceux qui, par les moyens visés par l’article 248 du code pénal, c’est à dire les moyens de diffusion publiques d’affichage radio TV, internet, images, auront fait l’apologie d’un crime ou d un délit.»

Et se fondant sur ce texte, le Juge a la l’attitude de «retenir des circonstances aggravantes en l’espèce, liées à la qualité de la dame qui fait partie du comité Miss Sénégal, qui devrait agir en bon père de famille, qui devait protection à la fille qui était à leur disposition».  Car pour l’avocat, «la dame a justifié le viol par le consentement, ce qui qui est faux, même si c’est  «niaroko seuk», il y a toujours violence, crainte ou tromperie pour qu’il y ait viol le tout sur abus de faiblesse de la fille qui  vise la consécration de miss”.

Un Droit de l’hommiste joint par nos soins, de  souligner l’irresponsabilité qui découle des propos incriminés. Y-a-t-il apologie du viol ? Il souligne: «S’agissant d’un fait juridique ( viol ) c’est-à-dire d’un fait qui peut engendrer des conséquences juridiques. Elle aurait dû encourager l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur la situation. En justifiant un potentiel crime à savoir  un viol, on peut considérer qu’elle en fait l’apologie  involontairement ou volontairement.»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Jamra interpelle le procureur de la république

Article suivant

“Barthélémy Dias n’est apte à diriger la plus petite commune du Sénégal, vouloir briguer Dakar…”

Latest from Actualités