Mino Raiola Crédit : Getty Images
/

Annoncé mort, Mino Raiola sort du silence et dément lui-même son décès

Par Babacar Mbaye

2 mins read

Alors que la presse italienne, dont la Gazzetta dello Sport, a annoncé ce jeudi le décès du super-agent Mino Raiola, de nombreux démentis sont venus de la part de proches de l’Italo-Néerlandais. « Il se bat pour la vie », a ainsi expliqué Alberto Zangrillo, chef de l’hôpital San Raffaele où Raiola est hospitalisé. A 54 ans, il avait été admis au mois de janvier.

La machine médiatique a-t-elle été trop vite ? Ce jeudi, c’est une immense confusion qui règne quant à l’état de Mino Raiola, le célèbre agent italo-néerlandais. De nombreux italiens, dont les plus sérieux comme la Gazzetta dello Sport ou Tuttosport, ont annoncé en début d’après-midi le décès du plus truculent des conseillers de la planète football. Une information également reprise par Eurosport.fr en début d’après-midi. Mais, quelques minutes plus tard, de nombreux démentis ont afflué. Hospitalisé depuis janvier, « il se bat pour la vie », a ainsi commenté Alberto Zangrillo, chef de l’hôpital San Raffaele de Milan à l’agence italienne ANSA. « Je suis outragé par les appels de pseudos-journalistes qui spéculent sur la vie d’un homme« , a-t-il ajouté.
« Il est dans une mauvaise posture mais il n’est pas mort« , a ajouté son bras droit José Fortes Rodriguez au média NOS. Sur le compte Twitter de l’intéressé, un message plein d’ironie a ainsi été posté, sans que l’on sache s’il est l’auteur de ce texte. « Petit statut médical pour ceux qui se demandent : énervé que ça soit la deuxième fois en quatre mois qu’on me tue, peut-on lire. Mais j’ai l’air capable de ressusciter« .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Incident sur un vol Air France à l’atterrissage : l’enquête pointe vers une responsabilité des pilotes

Article suivant

Fillette assassinée à Bargny : nouvelles révélations sur le mobile du crime

Latest from Actualités