Afrique du Sud : l'élevage des lions en captivité interdit / francetvinfo.fr
/

Afrique du Sud : l’élevage des lions en captivité interdit

Par Babacar Mbaye

2 mins read

La décision prise dimanche par le gouvernement sud-africain vise à promouvoir une chasse responsable selon les propositions d’un comité d’experts.

Nous pouvons garantir à ceux qui sont intéressés par la chasse en Afrique du Sud, et par la chasse, dans ce que nous appelons l’industrie de la chasse authentique à la faune sauvage, qu’ils vivront effectivement cette expérience de chasse authentique, et qu’ils ne chasseront pas des animaux qui ont été sortis d’une cage et mis sur leur chemin.“, a déclaré Barbara Creecy, la ministre sud-africaine de l’environnement, des forêts et de la pêche.

La nouvelle disposition sera sous peu encadrée par une loi. Les autorités tentent de justifier leur choix.

La chasse au trophée en Afrique du Sud, est assez importante comparée à d’autres pays de la région. Assez importante en termes de chasseurs. Assez importante en termes de contribution à l’économie de la faune sauvage. C’est pourquoi le ministre a toujours fait référence à une chasse responsable et authentique.“, explique Shonisani Munzhedzi, directeur général adjoint, au Département en charge des forêts, de la pêche et de l’environnement en Afrique du Sud.

Mais l’initiative fait déjà débat dans un pays ou l’élevage des lions reste un secteur très lucratif.

Si les défenseurs des animaux à l’image de l’ONG international world Animal protection salue, ‘’ une victoire pour la faune sauvage en Afrique’’, les chasseurs ne cachent pas leur mécontentement. Pour eux, la nouvelle donne n’aiderait pas à sauver les animaux, mais pourrait contribuer à l’extinction des espèces.

Si quelque 3 500 lions vivent à l’état sauvage en Afrique du Sud, près de 12 000, sont élevés en captivité dans 350 fermes pour des parties de chasse en enclos.

L’interdiction de l’élevage en captivité décrété dans le pays concernera aussi, de manière progressive, les rhinocéros. Le pays abrite 80 % de la population mondiale de cette espèce alors que plus de 300 personnes pratiquent son élevage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

La Russie sanctionne plusieurs hauts responsables européens

Article suivant

Homosexualité au Sénégal : La Fatwa du rassemblement islamique du Sénégal

Latest from Actualités