/

Affaire présumée de viol : Le lycée français de Mbour exclut le fils de Cheikh Yerim Seck

Par Mike

1 min read

Rebondissement dans l’affaire de viol à Saly. Joint par téléphone, par .fdesouche.com visité par Senego, le président de l’association du lycée français Jacques Prevert, Yanick Merjanopoulos, a confirmé que l’acte s’est déroulé en dehors de l’établissement. Donc la seule chose que leur établissement pouvait faire était de prendre la décision de ne pas inscrire l’élève incriminé (qui est majeur) pour la prochaine année scolaire.

Pour rappel, l’élève Souleymane Sidy Seck, aurait filmé les ébats, avant de menacer de divulguer les images si sa camarade de classe, Louise, s’aventurait à en parler. Mais le fils du journaliste qui rejette cette partie de jambes en l’air aux forceps, affirme que c’était une relation consentie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Le Chef de l’Etat à Thiès : Yankhoba Diattara lui promet un accueil historique à la dimension de l’homme

Article suivant

Procès des danseurs de Wally Seck : Le Procureur requiert 2 ans de prison dont 6 mois ferme contre Ameudy Badiane et Ahmet Thiou

Latest from Actualités