Affaire «Force spéciale» : comment Amy Dia a rejoint Ousmane Sonko / Jeune Afrique

Affaire «Force spéciale» : comment Amy Dia a rejoint Ousmane Sonko

Par Babacar Mbaye

1 min read

Amy Dia a été arrêtée mardi dernier pour troubles à l’ordre public et menace à la sûreté de l’Etat. Elle est en garde à vue au commissariat central de Dakar. Celle-ci a été prolongée.

Ami Dia est la vice-coordinatrice de Pastef à Sam Notaire. Elle a rejoint le parti de Ousmane Sonko en 2017. Sur recommandation.

«Le leader de Pastef lui avait été recommandé du temps que sa mère, retraitée, était une collègue de Sonko comme contrôleur des Impôts et Domaines, informe dans L’Observateur de ce vendredi Mamour Dia, frère de la mise en cause. Sa mère avait averti ses enfants que cet inspecteur des Impôts et Domaines était une personne intègre et prêt à voler au secours de son prochain.»

Mamour Dia ajoute : «Son entrée et sa durée en politique ont été facilitées par ses qualités immenses d’altruisme, son engagement sans faille et son désintéressement des futilités de la vie quotidienne. Des raisons qui sont également la cause de ses déboires judiciaires actuels.»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Sonko-Emballo : Adji Sarr au menu de la rencontre

Article suivant

Yewwi veut collecter 50 millions pour financer sa campagne

Latest from Actualités