hôpital Amadou Sahir Mbaye

Affaire Astou Sokhna : Deux des sages-femmes placées sous mandat de dépôt sont en état de grossesse

Par Babacar Mbaye

1 min read

En conférence de presse, le syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) n’a pas mis les voiles pour répondre aux nombreuses attaques et spéculations depuis l’éclatement de l’affaire Astou Sokhna à l’hôpital Amadou Sahir Mbaye de Louga. Le Sames a fustigé le lynchage médiatique dont ils sont victimes.

Pire encore, les médecins insistent sur le fait que le procureur de la République a commis un dernier forfaiture en plaçant sous mandat de dépôt 4 des 6 sages femmes qui ont été présentées au procureur dans le cadre de la procédure judiciaire afin d’éclaircir la lanterne sur les causes de la mort d’Astou Sokhna.

Cependant, le Sames met en garde l’État et les autorités judiciaires sur l’état de santé des deux sages-femmes qui sont en état de grossesse et qui sont actuellement dans les liens de la détention.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Louga : Les travailleurs de l'hôpital Amadou Sakhir Mbaye en sit-in

Article suivant

Braquage d'une agence de Wafa Cash : le verdict est tombé pour les 2 soldats

Latest from Actualités