Image d’illustration / Dakaractu
/

A cause de l’indiscipline : le Sénégal a enregistré 3.000 morts entre 2017 et 2020

Par Mike

1 min read

Entre 2017 et 2020, environ 3000 personnes sont mortes, au Sénégal, dans des accidents de la circulation. La révélation a été faite hier, à Saly, par le chef de la division de la circulation et de la sécurité routière qui prend part à un atelier de partage, de plaidoyer et de renforcement des capacités des autorités locales et administratives en matière de sécurité routière.

« Au Sénégal, malgré le développement et la qualité du réseau routier et autoroutiers, nous notons, depuis quelque temps, de plus en plus, dans nos routes, la recrudescence des accidents dont un grand nombre occasionne des pertes en vies humaines. Entre 2017 et 2020, on a enregistré environ 3000 décès », a affirmé Ousmane Ly qui évoque un bilan « exorbitant ». Qui plus, en 2020, 877 décès ont été constatés malgré les restrictions sur les transports dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. « En 2019, on a enregistré 745 décès. Donc, en valeur relative, on a noté une hausse de 17% entre 2019 et 2020, malgré la pandémie », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

A la découverte de Khaby Lame, le nouveau phénomène des réseaux sociaux

Article suivant

Remaniement : Macky a presque terminé sa nouvelle liste

Latest from Actualités