5 morts dans des manifs à Dakar en 2012 : Quand Macky vilipendait Wade devant les Nations unies / Dakaractu

5 morts dans des manifs à Dakar en 2012 : Quand Macky vilipendait Wade devant les Nations unies

Par Babacar Mbaye

2 mins read
A en croire Macky Sall, ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle de 2012, « La violence d’Etat n’a qu’un seul objectif : museler le peuple et en particulier la jeunesse face à la volonté du président sortant de briguer illégalement un troisième mandat ». Ces propos ont été tenus, le 1er février 2012, dans une correspondance que l’actuel président de la République Macky Sall, alors opposant, avait adressée au Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, suite à la répression sanglante de manifestants qui avait fait 5 morts et des dizaines de blessés à Dakar et Podor, à la veille de la présidentielle de 2012.
 
Toujours dans sa lettre en date du 1er février 2012 alors adressée à Mme Navy Pillay, Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Macky Sall interpelle l’opinion internationale sur la violation des droits de l’homme au Sénégal, la violence d’Etat et la violation du droit à manifester librement et pacifiquement.
 
« En votre qualité de Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, nous vous demandons d’interpeller dans les meilleurs délais le Sénégal pour ses violations du droit à la vie ainsi que le droit inaliénable de tout peuple à s’exprimer librement et à manifester pacifiquement pour le respect de la constitution et de la démocratie », écrit-il.
 
Pour rappel, 3 personnes ont perdu la vie vendredi 17 juin dernier (1 à Dakar et deux autres à Ziguinchor), suite à une répression de la manifestation de la coalition d’opposition Yewwi Askan wi qui conteste l’élimination des principaux leaders de l’opposition aux élections législatives prévues en juillet prochain. A rappeler également qu’en mars 2021, 14 personnes ont perdu la vie dans des circonstances similaires lors de l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko. Les mêmes évènements avaient donné lieu à une série de pillages et de scènes de vandalisme à Dakar et dans les régions.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Ousmane Sonko : « Macky Sall, un assassin qui ne considère pas les Casamançais comme des humains »

Article suivant

Arrestation des leaders de Yewwi Askan Wi : La ferme réaction du ministre de la justice, Me Malick Sall

Latest from Actualités